Retour

Fête de La Saint-Vincent 2013

La Saint-Vincent à Cilaos reste un moment d'exception, fait de Rencontres, d'échanges, de découvertes et de plaisir.
Le plaisir des retrouvailles, des rires, de l'ambiance bucolique et du grand air, mais bien sûr, et surtout, le plaisir du bon vin.

C'est alors l'occasion d'une fête grandiose, où la municipalité joue le jeu et participe à la hauteur de tous ses moyens,
afin que la fête soit belle, afin que les convives soient heureux et que chacun reparte avec des souvenirs plein la tête.

C'est pourquoi, La Confrérie du Pied de Raisin de Cilaos, maintenant bien implantée dans le cirque,
sous la houlette de son Grand Maître Nono Dijoux, a tout mis en oeuvre pour la bonne réalisation de cette opération.
Et, naturellement, ce fut, cette fois encore, une réussite.

C'est depuis le samedi matin, à l'Office du Tourisme, que débutent les festivités de La Saint-Vincent.
Les locaux abritent ce jour-là le Salon du Livre Gourmand,
présenté par M. Vittori et ses amis de l'Académie Réunionnaise des Arts et des Lettres.

Simultanément, à l'autre bout du village, dans les contreforts de la colline qui surplombe La Mare-à-Joncs,
La Confrérie reçoit les adhérents et sympathisants pour la Plantation de La Vigne.
Les côteaux sont déjà bien garnis des premiers ceps plantés dans le courant de l'année dernière.
Aujourd'hui, de nouvelles plantations viennent enrichir le petit vignoble qui commence à prendre de l'ampleur.
C'est ainsi qu'on y trouve de nombreux amis, des élèves de l'école hôtelière, des familles entières,
de l'agriculteur au procureur, qui les uns après les autres recevront leur diplôme de parrainage,
leur permettant de rester au chevet de leur jeune pousse pendant quelques années.

Dans la foulée, sur les berges de La Mare-à-Joncs, se dresse alors Le Petit Village Artisanal,
et un apéritif convivial est offert aux nombreux touristes et invités de passage.
C'est le moment de rendre un chaleureux homage aux artisants qui présentent les petits métiers d'autrefois :
Brodeuse, Soufflerie de verre, Scieur de long,...

Dans l'après-midi, après la traditionnelle Procession dans les rues du village,
l'ensemble des convives se retrouve sur les parvis de la Mairie de Cilaos pour l'Intronisation des nouveaux adhérents.

En fin de journée, le chai de Cilaos nous accueille pour un dernier verre avant la retraite aux flambeaux.
Et c'est tout naturellement au restaurant du Vieux Ceps que se termine la soirée de samedi, en un fabuleux Dîner dansant.

Mais, les festivités reprennent de plus belle le lendemain, car à Palmiste Rouge, quartier retiré de Cilaos,
les confrères se sont transformés en planteurs, dans le souci de revégétaliser et redonner au site ses lettres de noblesse,
puisqu'une distribution du fameux Palmiste Rouge est proposée à l'ensemble de la population présente.
La journée se termine par un beau pique-nique au bord de l'eau.

La Musique, omniprésente tout au long de la manifestation, était conjuguée, tout à la fois :
- Au passé, avec Le Waki Band, orchestre en cuivre traditionnel, mettant en avant notre patrimoine musical,
- Et au présent, avec la formation de Jazz, initialement connue sous l'appellation, Les Souffleurs.

Encore un fabuleux week-end qui restera dans les anales de la vie de La Confrérie du Pied de Raisin de Cilaos.
A l'Année prochaine !